Flore du Puy-de-Dôme

Titre

Flore du Puy-de-Dôme

Identifiant

flore-du-pdd

Collection Items

Lycopodium alpinum (Lycopodiaceae) – (Syn. Diphasiastrum alpinum)
Ch – 0,5-8 dm – Tiges allongées rampantes, divisées en courts rameaux dressés, peu aplatis, feuilles en écailles vert-bleuté – 1-2 Épis courts oblongs terminaux ± sessiles

Lycopodium oellgaardii (Lycopodiaceae) – (Syn. Diphasiastrum oellgaardii)
Ch – 0,5-8 dm – Tiges allongées rampantes, divisées en ± longs rameaux aplatis, dressés, feuilles en écailles vert-bleuté – 1-2 Épis terminaux courts oblongs, à court pédoncule

Lycopodium clavatum subsp. clavatum (Lycopodiaceae)
Ch – 1-20 dm – Tiges allongées rampantes, rameaux dressés courts à feuilles insérées en spirale, ± appliquées, à long poil blanc apical – 1-2 Épis oblongs dressés à long pédoncule

Lycopodium annotinum subsp. annotinum (Lycopodiaceae)
Ch – 1-15 dm – Tiges allongées rampantes, divisées en assez longs rameaux dressés, à feuilles en alêne étalées vert foncé – 1 Épi vert jaunâtre oblong sessile terminal

Lycopodiella inundata (Lycopodiaceae) – (Syn. Lycopodium inundatum ; Lepidotis inundata)
Ch – 0,5-2 dm – Tiges rampantes courtes, divisées en 1-2 rameaux courts, menus, dressés, à feuilles ± appliquées, en alêne – 1 Épi oblong sessile terminal par rameau

Huperzia selago subsp. selago (Lycopodiaceae) – (Syn. Lycopodium selago)
Ch – 0,5-1,5 dm – Tiges courtes ramifiées, dressées, à feuilles vert foncé ± appliquées en alêne – Absence d’épi, les feuilles > portant les sporanges au sommet des rameaux

Equisetum telmateia subsp. telmateia (Equisetaceae) – (Syn. Equisetum maximum auct.)
G à rhizome – 0,5-1,5 m – Tiges stériles épaisses blanchâtres, à rameaux verts en verticilles – Tiges fertiles brunes simples avec épi, trapues (L de 2-4 dm), plus précoces – En colonies

Equisetum arvense (Equisetaceae)
G à rhizome – 3-6 dm – Tiges stériles vertes, rameaux verticillés à 4 côtes longitudinales, à 1er article + long que sa gaine – Tiges fertiles brunes simples, plus précoces

Equisetum sylvaticum (Equisetaceae)
G à rhizome – 3-6 dm – Tiges stériles vertes, rameaux verticillés très ramifiés, ± retombants – Tiges fertiles vertes à rameaux + courts, surmontées d’un épi, plus précoces

Equisetum palustre (Equisetaceae)
G à rhizome – 3-6 dm – Tiges vertes à verticilles de rameaux redressés, à 5-6 côtes longitudinales, à 1er article + court que sa gaine – Épi terminal à sommet arrondi

Equisetum x litorale (Equisetaceae) – (Syn. Equisetum arvense x E. fluviatile)
G à rhizome – 3-6 dm – Tiges vertes à rameaux verticillés, à port plutôt d’E. arvense, à base élargie, nettement creuses (un peu – queE. fluviatile) – Épis rares à spores avortées

Equisetum fluviatile (Equisetaceae)
G à rhizome – 5-10 dm – Tiges vertes à verticilles de rameaux redressés, parfois simples, élancées, très creuses, à paroi fine – Épi terminal à sommet arrondi

Equisetum ramosissimum subsp. ramosissimum (Equisetaceae)
G à rhizome – 3-12 dm – Tiges vertes souvent très ramifiées, parfois simples, ± allongées et flexueuses, gaines plus longues que larges – Épis terminaux et latéraux apiculés

Equisetum hyemale subsp. hyemale (Equisetaceae)
G à rhizome – 4-8 dm – Tiges vert foncé simples, élancées, coriaces, gaines grisâtres cerclées de noir, à peu près aussi larges que longues – Épi terminal apiculé – En colonies denses

Equisetum x moorei (Equisetaceae) – (Syn. Equisetum hyemale x E. ramosissimum)
G à rhizome – 5-10 dm – Tiges vert foncé simples, élancées, coriaces, gaines grisâtres ± cerclées de noir, + longues que larges – Épi terminal apiculé – En petites colonies

Isoëtes lacustris (Isoëtaceae)
Hydr G à bulbe – 0,5-1,5 dm – Feuilles vert foncé fasciculées, dressées, ± rigides, courtes et épaisses, à base bulbeuse – Mégaspores verruqueuses, microspores lisses

Isoëtes echonospora (Isoëtaceae)
Hydr G à bulbe – 0,5-1 dm – Feuilles vert tendre effilées fasciculées, arquées-étalées, flexibles, translucides, à base bulbeuse – Mégaspores échinulées, microspores granuleuses

Ophioglossum vulgatum (Ophioglossaceae)
G à rhizome – 1-3 dm – Limbe stérile ovale longuement pétiolé – 1 Épi oblong, portant au moins 24 sporanges, à pédoncule long et fin prolongeant le pétiole

Botrychium lunaria (Ophioglossaceae)
G à rhizome – 0,5-2 dm – Limbe stérile courtement pétiolé, oblong, divisé en lobes réniformes – Grappe fertile ramifiée dans le prolongement du pétiole, dépassant le limbe

Cystopteris fragilis var. fragilis (Cystopteridaceae)
Hc – 2-4 dm – Limbe gracile oblong, un peu réduit à la base, divisé en lobes triangulaires aigus – Sores arrondis à indusie ovale-aiguë, spores nettement échinulées (microscope)

Cystopteris dickieana (Cystopteridaceae)
Hc – 2-4 dm – Limbe oblong assez gracile, un peu réduit à la base, divisé en lobes ± arrondis – Sores arrondis recouverts d’une indusie ovale-aiguë, spores ridées (microscope)

Cryptogramma crispa (Pteridaceae) – (Syn. Allosurus crispus)
Hc – 1-3 dm – Limbe gracile très finement divisé en lanières planes, pour les frondes stériles – Frondes fertiles dressées à divisions étroites, enroulées au niveau des sporanges

Asplenium ceterach (Aspleniaceae) – (Syn. Ceterach officinarum)
Hc – 0,8-1,5 dm – Feuilles persistantes à limbe vert foncé, divisé en lobes arrondis, à court pétiole – Face inférieure entièrement recouverte d’écailles argentées puis rousses

Blechnum spicant (Blechnaceae)
Hc – 2-4 dm – Feuilles élancées, les stériles ± couchées à limbe vert foncé à lobes oblongs serrés, à court pétiole – Feuilles fertiles dressées à lobes très fins, sores linéaires

Asplenium scolopendrium (Aspleniaceae) – (Syn. Phyllitis scolopendrium)
Hc – 2-6 dm – Feuilles à limbe entier lancéolé à base en cœur, persistantes, à pétiole court, écailleux – Face inférieure ornée de sores linéaires, étagés régulièrement

Pteridium aquilinum (Dennstaedtiaceae)
G à rhizome – 5-25 dm – Feuilles à 3-4 pennes triangulaires planes, elles-mêmes divisées, à pétiole long et coriace – Sores à la marge de la face

Polypodium vulgare (Polypodiaceae)
Hc – 2-4 dm – Feuilles à limbe vert foncé étroit, divisé en lobes oblongs, à pointe terminale effilée, à assez long pétiole – Sores bruns assez petits, ronds et séparés

Polypodium cambricum subsp. cambricum (Polypodiaceae)
Hc – 2-4 dm – Feuilles à limbe large et ± court, divisé en lobes oblongs dentés, à pointe terminale effilée, à assez long pétiole – Sores dorés assez gros, ronds et serrés

Polypodium interjectum (Polypodiaceae)
Hc – 2-4 dm – Feuilles à limbe assez large divisé en lobes oblongs ± dentés, à pointe terminale courte, à assez long pétiole – Sores dorés assez gros, ± ovales, très serrés

Polypodium x mantoniae (Polypodiaceae) – (Syn. Polypodium interjectum x P. vulgare)
Hc – 3-6 dm – Feuilles à limbe allongé divisé en lobes oblongs, à pointe terminale ± longue, à assez long pétiole – Sores jaune brun irréguliers séparés, spores ± avortées

Polypodium x shivasiae (Polypodiaceae) – (Syn. Polypodium cambricum x P. interjectum)
Hc – 2-4 dm – Feuilles à limbe large à lobes oblongs dentés, à pointe terminale ± longue, à assez long pétiole – Sores dorés irréguliers séparés, spores ± avortées

Phegopteris connectilis (Thelypteridaceae) – (Syn. Thelipteris phegopteris ; Dryopteris phegopteris)
Hc/G à rhizome – 2-4 dm – Frondes triangulaires 2 fois divisées en lobes oblongs, à pennes inférieures réfléchies, à pointe terminale effilée, à long pétiole – Sores bruns ronds

Gymnocarpium dryopteris (Cystopteridaceae) – (Syn. Dryopteris linnaeana)
Hc/G à rhizome – 1,5-3 dm – Frondes délicates en large triangle à 2 grandes pennes basales quasiment aussi grandes que la sommitale, à lobes oblongs, pétiole grêle – Sores petits, ronds

Asplenium septentrionale subsp. septentrionale (Aspleniaceae)
Hc – 0,5-1,5 dm – Feuilles à limbe divisé en 2-4 segments fins lancéolés, à long pétiole grêle – Sores bruns recouvrant la face inférieure – En petites touffes ± denses

Asplenium trichomanes subsp. pachyrachis (Aspleniaceae)
Hc – 0,5-1,5 dm – Feuilles à limbe ± arqué divisé en pennes nettement dentées ou crénelées, à court pétiole noir cassant – Sores linéaires parallèles espacés à la face

Asplenium trichomanes subsp. quadrivalens (Aspleniaceae)
Hc – 0,5-2,5 dm – Feuilles à limbe ± arqué divisé en pennes ± ovales entières, insérées perpendiculairement, à pétiole-rachis noir épais, cassant – Sores linéaires à la face

Asplenium trichomanes subsp. trichomanes (Aspleniaceae)
Hc – 0,5-2 dm – Feuilles à limbe effilé divisé en pennes ± ovales entières, insérées obliquement, à pétiole et rachis brun rouge flexibles – Sores linéaires à la face

Asplenium viride (Aspleniaceae) – (Syn. Asplenium trichomanes-ramosum ; A. ramosum)
Hc – 0,5-2 dm – Feuilles à limbe allongé, divisé en pennes pétiolulées nettement crénelées, à rachis entièrement vert – Sores linéaires vite confluents à la face

Asplenium x alternifolium nsubsp. alternifolium (Aspleniaceae) – (Syn. A. septentrionale x A. trichomanes subsp. trichomanes)
Hc – 0,5-1,5 dm – Limbe à quelques pennes oblongues incisées, les basales divisées, rachis vert, pétiole brun à la base – Sores bruns recouvrant la face < – En touffes ± denses

Asplenium x alternifolium nsubsp. heufleri (Aspleniaceae) – (Syn. Asplenium septentrionale x A. trichomanes subsp. quadrivalens)
Hc – 0,5-1,5 dm – Limbe à quelques pennes largement ovales incisées, rachis vert, brun à la base comme le pétiole – Sores bruns linéaires ± confluents – En touffes peu denses

Asplenium ruta-muraria subsp. ruta-muraria (Aspleniaceae)
Hc – 0,5-1,5 dm – Limbe à contour ± triangulaire à pinnules entières, incisées ou divisées, pétiole long et fin – Sores bruns linéaires ± confluents à la face < – En petites touffes

Asplenium adiantum-nigrum var. adiantum-nigrum (Aspleniaceae)
Hc – 2-4 dm – Limbe à contour triangulaire, pennes rectilignes non caudées, pinnules obovales incisées-dentées, pétiole long et ferme, noir à la base – Sores bruns linéaires

Asplenium foreziense (Aspleniaceae)
Hc – 1-2 dm – Limbe assez étroit, réduit à la base, ± flexueux, pennes obovales, dents larges, pétiole assez court, brun à la base – Sores bruns ovales ± confluents

Athyrium filix-femina (Athyriaceae)
Hc – 4-12 dm – Limbe 3 fois finement découpé, pennes basales + courtes, pinnules oblongues incisées-dentées, pétiole court – Sores ± arqués, recouverts d’une indusie

Athyrium distentifolium (Athyriaceae) – (Syn. Athyrium alpestre)
Hc – 5-10 dm – Limbe 3 fois finement découpé, pennes basales + courtes, pinnules oblongues incisées-dentées, pétiole court – Sores arrondis non recouverts d’une indusie

Polystichum lonchitis (Dryopteridaceae)
Hc – 3-6 dm – Limbe lancéolé étroit, coriace, 1 fois divisé en pennes falciformes dentées, à base auriculée, les basales réduites – Sores bruns assez petits ronds, séparés

Polystichum aculeatum (Dryopteridaceae)
Hc – 3-6 dm – Limbe assez large, coriace, 2 fois divisé en pennes falciformes, les basales réduites, pinnules non pétiolulées – Sores bruns assez petits, ronds et séparés

Polystichum aculeatum var. plukenetii (Dryopteridaceae)
Hc – 2-4 dm – Limbe peu large, assez coriace,1 fois divisé en pennes falciformes, les basales réduites – Sores bruns assez petits, ronds et séparés

Polystichum setiferum (Dryopteridaceae)
Hc – 5-10 dm – Limbe large, non coriace, 2 fois divisé en pennes ± en faux, les basales peu réduites, pinnules de L ≤ 16 mm auriculées, pétiolulées – Sores bruns ronds, séparés

Polystichum x bicknellii (Dryopteridaceae) – (Syn. Polystichum aculeatum x P. setiferum)
Hc – 6-12 dm – Limbe large, ± coriace, 2 fois divisé en pennes ± falciformes, les basales peu réduites, pinnules de L > 16 mm lobées à la base, ± pétiolulées – Sores bruns irréguliers
View all 2400 items